Previous month:
février 2008
Next month:
avril 2008

1 note en mars 2008

Adresse de site et image de l'entreprise

Trop de petites structures négligent encore leur communication sur internet.

Je suis effaré de voir des professionnels qui donnent encore leur adresse email sous la forme "société@wanadoo/free/alice/neuf/aol/orange/tele2.fr".
D'entrée de jeu, elles sont cataloguées "petites structures qui fleurent bon l'amateurisme" quel que soit leur niveau de professionnalisme dans leur production technique, au moins aux yeux des clients qui sont de la génération Web...
Le standard de communication impose pratiquement une adresse mail sous la forme "prénon.nom@société.fr" (ou ".com" et autre équivalent).
C'est d'autant plus idiot que certaines disposent déjà d'une adresse web (domaine ou URL) pour leur site qu'elles ont personnalisé (c'est bien!): www.société.fr qui permet sans surcoût majeur de bénéficier des adresses mails attendues ("...@société.fr").
Si elles se servaient de cette possibilité, ce serait la première façon de faire connaître leur site (beaucoup de clients sont capables de déduire l'adresse du site en lisant l'adresse mail), ce qui peut être utile si ce site web doit servir à communiquer régulièrement avec les clients ou à les fidéliser (promos, occasions, offres spéciales, avantages fidélité, etc.).

Enfin, ne pas utiliser cette adresse personnalisée dont on est propriétaire, c'est se préparer une communication désordonnée le jour où on veut changer de fournisseur d'accès à Internet (vous n'êtes pas marié avec lui et pouvez vouloir le quitter pour une raison ou une autre). Mais conservera-t-il vos adresses mails une fois que vous l'aurez quitté? Combien de temps? Pourrez-vous seulement le quitter face à ce risque (quand vos publicités, vos annuaires professionnels, tous vos clients et partenaires ne connaissent que l'adresse chez votre FAI)?

Il n'y a aucune raison que les professionnels continuent à faire de la pub pour leur fournisseur d'accès et non pour eux-mêmes, et soient dépendants à ce point dudit fournisseur pour un moyen de communication aussi important que le mail l'est aujourd'hui.
La remarque vaut aussi pour les particuliers, mais on peut changer de fournisseur d'accès et faire un envoi général à tout son carnet d'adresses... Pas génial, mais on y a tous survécu par le passé (alors que pour une entreprise, c'est directement le risque de la perte de clients).