Previous month:
juin 2008
Next month:
août 2008

3 notes en juillet 2008

La promesse de la technologie facile...

Pour faire dans la continuité de mes articles du mois de juin, je reviens sur le marketing qui nous promet que nous pouvons produire des résultats professionnels facilement et en quelques clics par l'achat d'outils modernes.

Le marketing enjolive.

Exemple, récemment, un professionnel achète un caméscope numérique pensant faire un petit film de son activité qu'il projettera en boucle sur un mur de son local pour illustrer ce qu'il fait. Ce n'est qu'après l'achat et après m'avoir enfin consulté, qu'il réalise le chemin qui reste à parcourir avant d'atteindre le but espéré. Je lui ressors le ratio que me citait un confrère .../...

Lire la suite "La promesse de la technologie facile..." »


Heureusement que certains pirates sont balourds

Je sais qu'il n'est pas toujours facile pour le néophyte de détecter les arnaques potentielles, les dangers et pièges d'internet.

Un des termes qui qualifient un type précis d'attrape-nigaud, c'est le phishing, qui commence par mail. Vous recevez un message d'une entreprise chez qui vous avez un compte (si vous n'en avez pas, ou qu'il est adressé à l'une de vos adresses mail que vous n'avez jamais communiqué à cette entreprise, là l'arnaque est évidente), vous invitant pour un motif quelconque, à vous connecter à leur site via un lien dans leur mail pour confirmer vos coordonnées ou autre.

Ce lien est piégé (et aucune entreprise ne vous sollicite de cette façon aujourd'hui: on ne clique que dans des cas très rares et précis sur les liens contenus dans les mails), et vous emmène sur un site imitant plus ou moins parfaitement celui que vous pensez visiter. Quand vous rentrez vos coordonnées, les pirates les récupèrent, et il leur est facile ensuite de se connecter à votre place sur le vrai site.

Fort heureusement, les mails pièges qui vous sont adressés sont parfois très grossiers: ils imitent le jargon bancaire ou juridique utilisé en tartine par ces fameuses entreprises, mais souvent conçus dans une autre langue, ils ne sont pas traduits comme il le faudrait: soit c'est traduit par une moulinette informatique, soit par quelqu'un qui croit parler le français, mais pas vraiment, et surtout pas ce langage là. Exemple:

J'ai reçu un faux mail de Paypal (dont je suis effectivement client), et le layus qui est supposé me faire croire qu'il s'agit du très sérieux site Paypal, m'a finalement bien fait rire.

Extrait:

"Si vous choisissez d'ignorer notre demande, vous ne nous laissez aucun choix mais pour suspendre temporaly votre compte.

Nous demandons que vous accordez au moins 72 heures pour que le cas soit étudié et nous recommandons vivement de vérifier votre compte dans ce temps.

Si vous receviez cette notification et vous n'êtes pas le support autorisé de compte, veuillez se rendre compte qu'il est dans la violation de la politique de PayPal pour se représenter en tant qu'autre utilisateur de PayPal. .../... PayPal en est commis à l'application de loi d'aide avec s'enquiert connexe aux tentatives de détourner l'information personnelle avec l'intention pour commettre la fraude ou le vol. Des informations seront fournies sur demande des agences d'application de loi pour s'assurer que des malfaiteurs sont poursuivis jusqu'au plus plein degré de la loi."

Personnellement, j'avoue que j'ai un faible pour le "plus plein degré de la loi"... Et comme je le répète souvent, sur Internet, gardez toujours votre esprit critique!


Le piège des factures imprimées...

Parmi les absurdités du monde moderne, il y a en a une qui m'a toujours fait pester: les tickets de caisse distribués par de nombreux commerces en guise de factures, sont imprimés sur des imprimantes d'un genre spécial, dit thermique.

Or la particularité de ce processus d'impression est de produire des documents qui s'effacent rapidement dans le temps, variable selon l'exposition à la lumière et quelques autres paramètres.

Les clients qui voudront donc conserver une trace comptable (en particulier les professionnels qui ont besoin de ce justificatif d'achat), devront donc nécessairement faire une photocopie pour garder cette trace pérenne. Car sinon, il se peut que le papier soit déjà illisible lors de la remise aux mains du comptable. Cette fois vous savez le pourquoi.

De l'art de faire les choses pour rien, ou pour gaspiller...