Non, ce n'est pas toujours de votre faute!
Free vous permet d'emporter votre Internet avec vous

Hadopi: la loi qui amplifie son propre cauchemar

Je ne me suis pas beaucoup étendu sur la loi Hadopi et ses péripéties. Pourtant je surveille évidemment d'un oeil, quotidiennement, l'actualité qui entoure ce dossier brûlant, politiquement et techniquement.

Et là je suis abasourdi. Je savais qu'Hadopi était une erreur à tous points de vue, et je connaissais la puissance du Net, mais la démonstration me surprend quand même.

Juste en surveillant les réactions qui entourent cette loi, sans chercher, je tombe en permanence sur un tas de sites et pages qui donnent les instructions pour transformer n'importe quel adolescent boutonneux (ou internaute motivé), en parfait expert du téléchargement anonyme, en pirate culturel permanent.
La loi juste votée, pas encore en vigueur, vient de créer un réseau d'entraide phénoménal, qui me fait penser que si on attrape vraiment quelqu'un dans le cadre d'Hadopi, c'est que ce sera un militant qui se sera volontairement fait attraper: tous les autres vont y échapper, et apprendre les bases pour faire bien pire.

En fait Hadopi va booster et vulgariser l'anonymat sur Internet. En fait c'est déjà en route, le train vient de démarrer. Je n'ai jamais vu une telle explosion de sites expliquant les techniques informatiques nécessaires à qui veut être anonyme (pour de bonnes OU POUR DE MAUVAISES raisons). Avant, il fallait chercher, s'y connaître un peu. C'est en train de devenir enfantin parce que les plus motivés ont aussi amélioré ces techniques, et que l'information fuse de partout.

HADOPI n'avait qu'une seule vertu: .../...

.../... rappeler au plus grand nombre, que télécharger gratuitement des oeuvres relevant du droit d'auteur constitue une infraction, un vol pour les ayants-droit, elle peut permettre une prise de conscience chez beaucoup de français moyens. Cette loi ne rate donc pas seulement sa cible, elle fabrique le pire cauchemar de ses concepteurs (artistes, politiques, lobby des industries culturelles, etc., qui par leur retard d'adaptation sont largement responsables de la situation qu'ils critiquent, de cette culture du tout gratuit totalement néfaste - j'en suis d'accord avec eux).

En prenant le problème à l'envers, en ignorant les réalités du monde actuel et en particulier d'Internet, en programmant des erreurs judiciaires qui ont été annoncées et expliquées dès le départ, des injustices qui vont toucher des français totalement hors de cause, en effrayant beaucoup de citoyens car elle amorce le développement de techniques de "flicage", et sans répondre à l'appétit du public (et des artistes) pour des solutions d'avenir viables, HADOPI crée un sentiment de résistance légitime chez beaucoup de gens qui loin de culpabiliser, vont trouver des justifications et des arguments supplémentaires. Même les gens raisonnables sont en colère dans ce dossier.

Je ne sais pas s'il existe un exemple plus manifeste d'une loi qui prouve à ce point le degré d'incompétence de ceux qui l'ont voté, leur manque d'humilité tant leur entêtement à la faire passer ressemble à de l'acharnement orgueilleux (elle aurait dû "normalement" être stoppée dans la phase de débat pour toutes les raisons valables qui ont été données par ses opposants): les pratiques délictueuses sur Internet (piratage de réseaux notamment wifi, téléchargement illégal, viols d'un certain nombre d'autres lois en toute impunité grâce au développement de l'anonymat, etc.), vont - selon moi - exploser dans les mois qui viennent. Je craignais les mauvais aspects de cette loi: je suis atterré car elle prépare une situation bien pire, totalement hors de contrôle.

Je remercie une nouvelle fois GUIM (entres autres) dont la lecture régulière m'a permis de suivre avec d'autres sources l'évolution de ce dossier.

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)