Previous month:
avril 2009
Next month:
juin 2009

5 notes en mai 2009

Free vous permet d'emporter votre Internet avec vous

Free rejoint les autres fournisseurs d'accès à Internet avec une fonction sur laquelle pour une fois il n'était pas en avance, mais en y apportant une touche de sécurisation supplémentaire: vous pouvez utiliser en déplacement la connexion wifi des autres Freebox (ou des Freebox des autres). Potentiellement c'est le plus gros réseau communautaire de "hotspots" au monde, avec 3 millions de points d'accès en France.

Tout est dans le communiqué de presse, et sur le site de Free.


Hadopi: la loi qui amplifie son propre cauchemar

Je ne me suis pas beaucoup étendu sur la loi Hadopi et ses péripéties. Pourtant je surveille évidemment d'un oeil, quotidiennement, l'actualité qui entoure ce dossier brûlant, politiquement et techniquement.

Et là je suis abasourdi. Je savais qu'Hadopi était une erreur à tous points de vue, et je connaissais la puissance du Net, mais la démonstration me surprend quand même.

Juste en surveillant les réactions qui entourent cette loi, sans chercher, je tombe en permanence sur un tas de sites et pages qui donnent les instructions pour transformer n'importe quel adolescent boutonneux (ou internaute motivé), en parfait expert du téléchargement anonyme, en pirate culturel permanent.
La loi juste votée, pas encore en vigueur, vient de créer un réseau d'entraide phénoménal, qui me fait penser que si on attrape vraiment quelqu'un dans le cadre d'Hadopi, c'est que ce sera un militant qui se sera volontairement fait attraper: tous les autres vont y échapper, et apprendre les bases pour faire bien pire.

En fait Hadopi va booster et vulgariser l'anonymat sur Internet. En fait c'est déjà en route, le train vient de démarrer. Je n'ai jamais vu une telle explosion de sites expliquant les techniques informatiques nécessaires à qui veut être anonyme (pour de bonnes OU POUR DE MAUVAISES raisons). Avant, il fallait chercher, s'y connaître un peu. C'est en train de devenir enfantin parce que les plus motivés ont aussi amélioré ces techniques, et que l'information fuse de partout.

HADOPI n'avait qu'une seule vertu: .../...

Lire la suite "Hadopi: la loi qui amplifie son propre cauchemar" »


Non, ce n'est pas toujours de votre faute!

J'observe chez mes nombreux "élèves", en particulier chez les séniors, une tendance inutile à l'auto-flagellation. La peur de mal faire, l'angoisse de l'irréparable bêtise qu'il pourrait commettre, est déjà le principal frein à leur progression ou à leur simple utilisation des Technologies de l'Information de la Communication et de la Connaissance (TICC).

On observe l'inverse chez les ados, qui vont tout bidouiller, et faire un usage très poussé souvent sans besoin de bases théoriques ou expliquées: en revanche ils parviennent régulièrement à commettre la bourde informatique qui va "planter" pour de bon leur machine ou leur logiciel, à force de mettre leur souris dans absolument tout ce qui se présente sur l'écran, avec une totale forme d'imprévoyance ou d'irresponsabilité (qui caractérise plutôt l'enfance)... Dans leur usage informatique, ça porte rarement à conséquence, car leur utilisation concerne plus la socialisation et les jeux que la comptabilité et les projets d'édition (ou autres points clefs d'une activité professionnelle). Il leur suffit de réinstaller la machine (ils apprennent tous assez vite comment), et c'est reparti pour un tour, toujours sans aucune angoisse du faux-pas irrécupérable.

Chez les adultes néophytes, la peur est telle que chaque fois qu'un truc ne se passe pas comme prévu (comme déjà vu), c'est la séance de mortification qui commence: "je vous assure Mr Metey, je ne sais pas ce qui s'est passé, mon mail ne répond plus, j'ai fait une bêtise, c'est sûr mais patati et patata"... C'est oublié un peu vite que l'informatique (et l'internet en particulier) est une longue chaîne d'éléments qui interagissent, et se passent le relais d'une information qui va aboutir sur votre écran. Il suffit qu'un maillon lâche, et la chaîne peut se retrouver coupée, ne pouvant pas toujours créer une chaîne de dérivation qui contournera le problème.

CE N'EST PAS TOUJOURS DE VOTRE COTÉ
QUE SE SITUE LE PROBLÈME!!!

Il arrive régulièrement que ce soit le serveur ou service auquel vous vous connectez qui soit défaillant: c'est bien en particulier le cas pour tout ce qui fait appel à Internet. En cas de panne d'un de vos outils, demandez-vous si cet outil a besoin d'internet pour fonctionner. Comparez: quel autre outil qui utilise Internet pouvez-vous tester pour voir si lui aussi rencontre un problème. Si ça vous arrive en surfant sur votre site favori, testez d'autres sites, etc.

Pour illustrer ceci, je vous renvoie à l'article de ZDnet qui explique que tous les services Google ont subi une nouvelle panne récemment (et entre le moteur de recherche, le service Gmail, le service de cartographie et j'en passe, ça couvre beaucoup d'usages).
Vous voyez, parfois c'est la faute de Google (et je vous rappelle mon précédent article sur la méga panne Orange la semaine dernière). Je ne sais pas si cela va vraiment vous rassurer. Mais si ça peut au moins vous retirer de la culpabilité superflue...



Panne de téléphonie mobile pour Orange

Je la signalais hier sur mon blog citoyen consacré à Bandol.

En fait cette panne d'Orange touchait bien au-delà de Bandol une large zone sud-est de la France: voir les précisions débusquées par Julien en commentaires à la suite de l'article d'hier. Avant de courir pour faire changer sa carte SIM, il est parfois bon de vérifier autour de soi qui d'autre est concerné quand se profile ce genre de problème. Très pénalisant, mais je doute que l'on bénéficie d'une quelconque compensation de la part de l'opérateur...

Voir aussi: http://www.web-libre.org/breves/Orange-telecom,5138.html


Avis de formateur sur l'iPhone: excellent outil pédagogique!!

iphone.jpegLors de la présentation de l'iPhone (janvier 2007), j'écrivais ce que j'en pensais sur mon blog perso: du bien. Pourtant j'ai attendu que mon téléphone me lâche avant de le remplacer à cause de quelques lacunes concernant des usages très exigeants qui me concernent comme quelques utilisateurs avancés. Et j'aurais volontiers patienté jusqu'au prochain modèle, d'autant que j'ai tendance à amortir mes matériels, et ne suis pas du tout enclin à changer d'appareil tous les 4 matins. Mais mon K800 ayant totalement rendu l'âme ou presque, j'ai suivi ce que je pronostiquais: j'ai mis de côté certaines attentes pour succomber à l'avancée ergonomique que représente encore aujourd'hui le "smartphone" d'Apple.

Depuis 10 jours maintenant, je ne manipule plus seulement de façon occasionnelle les iPhones de clients, mais le mien, toute la journée (pour téléphoner, pour gérer mon agenda, pour prendre les photos utiles à mes blogs, etc.), et je réalise que ce téléphone est un formidable outil d'entraînement pour tous les utilisateurs mal à l'aise devant ces technologies. Je le pressentais déjà en voyant les progrès inattendus de certains clients réfractaires à tout ça, mais j'ai compris le pourquoi grâce à cette utilisation intensive. Explications:.../...

Lire la suite "Avis de formateur sur l'iPhone: excellent outil pédagogique!!" »