Previous month:
juillet 2010
Next month:
novembre 2010

1 note en octobre 2010

Recherche vocale ou visuelle: changements dus à l'internet mobile

La force de l'habitude. Pour les aspects web, j'utilisais mon iPhone comme mon ordinateur: taper une recherche dans Wikipédia ou sur Google, pour répondre à une interrogation du moment.
C'est en mettant en mains un téléphone Android chez une amie que je constate que la recherche vocale est totalement intégrée, saute aux yeux même, sur ce système conçu par Google. C'est normal que Google concepteur d'Android mette son moteur de recherche au premier plan, et les dernières innovations très en avant. Le clavier d'un téléphone étant ce qu'il est, parler au moteur de recherche sur ces appareils mobiles est à l'évidence un progrès pratique, surtout si ça marche, et test à l'appui je confirme, ça marche!

Mince pensé-je, mon iPhone a un métro de retard sur son agressif concurrent, puisque j'en suis encore à taper mes questions.

recherche vocale et visuelle.PNGPuis je repense aux lectures des derniers jours, et l'annonce de la recherche visuelle opérationnelle sur iPhone aussi, que faute de temps je n'ai pas testée... Et je me souviens que j'ai installé la suite d'outils Google sur mon iPhone, mais pas utilisée car elle fait doublon avec tout un tas d'autres outils que je préfère, et en propose d'autres dont je n'ai pas l'usage en situation de mobilité. J'ai même chargé de façon automatique la dernière version: je l'ouvre, et en effet, recherche vocale ET recherche visuelle sont là qui m'attendent.

Nouveau test, la recherche vocale marche très bien avec la suite Google Apps pour iPhone.
Soyons fous, je shoote la Une du magazine posé devant moi sur la table, et les résultats de Google apparaissent: le logiciel a reconnu le logo du magazine, et me propose les liens en rapport. Encore une photo sur la bouteille face à moi, et à nouveau le logo est reconnu: page de résultats Google relatifs à l'image du logo et à la marque.

On est aux frontières de la "réalité augmentée", et en tous cas, il est évident que je ne vais plus rien taper dans Google sur mon téléphone (il fallait que je sois motivé pour le faire), et même, je pense me servir encore plus souvent du moteur de recherche dans ma poche: s'il suffit de lui parler ou de prendre une photo pour avoir les résultats qui m'intéressent, l'internet devient vraiment très mobile et accessible.