54 notes dans la catégorie "Logiciels pour Mac"

Skype sur iPhone : feu !!!

Je ne pouvais pas finir la journée sans moi aussi signaler à ceux qui me lisent la sortie de Skype pour iPhone (et bientôt pour toutes sortes de téléphones).

Je l'ai testé sur un iPod Touch, et la qualité m'a bluffé: l'importance de cette nouveauté n'est certainement pas surestimée.

via GUIM


Excellentes petites vidéos de formation pour Mac

Il n'y a pas que VAR21 pour vous former à l'informatique, et je rappelle régulièrement que l'apprentissage prend des formes multiples. Notre objectif n'est jamais d'emprisonner les clients, mais de leur faire atteindre l'autonomie.

Et pour vous guider vers cet objectif, je recommande aux usagers de Mac, une autre société de formation, totalement spécialisée dans l'univers Apple. Eux aussi pensent que tout leur savoir n'a pas à être payant, et ils n'hésitent pas à partager une partie de leur expertise sous une forme assez pédagogique qui intéressera certainement beaucoup d'entre vous: des petites démonstrations vidéo.

C'est l'occasion de découvrir de nouvelles fonctions, d'autant plus que ces "vidéopodcasts" sont répartis en 3 niveaux chez Agnosys, de grand public à expert. N'hésitez pas à vous abonner pour recevoir puis étudier ces séquences qui élargiront votre horizon à de nouvelles fonctions, ou de nouvelles façons de faire les choses sur votre Mac.

Dès que VAR21 aura la taille suffisante pour produire ce genre de clips pédagogiques régulièrement, promis, on tâchera de vous proposer nous aussi des podcasts, complémentaires... Pour l'instant, on reste à votre disposition localement, pour vous faire progresser différemment, vous coacher, vous assister, vous stimuler, vous motiver, vous ...


Open Office 3.0: ca va gagner du terrain!

Sur Mac, si on voulait se passer de la suite Microsoft Office (Word, Excel, Powerpoint,...) jusqu'ici on avait NeoOffice. Cette adaptation d'Open Office (suite bureautique libre et gratuite assez bien connue maintenant dans le monde PC), a permis à bien des gens de s'affranchir de Microsoft, notamment parce qu'elle est compatible avec Word, Excel et compagnie.

Mais NeoOffice avait quelques défauts, notamment sa lourdeur (je ne vais pas entrer dans les considérations techniques), qui faisaient qu'elle était plus agréable sur les machines les plus puissantes, un peu moins dans le cas contraire.

Open Office existait également pour Mac, mais je l'écartais systématiquement des machines destinées à des usagers normaux: les efforts nécessaires à sa mise en route, et sa faible intégration dans le système Apple donnait l'impression de faire coexister une suite très ancienne et conçue par des informaticiens pour des informaticiens, avec le reste de l'univers moderne et léché des Mac.

laMouette-v3-transparent-200px.pngAlors ça va faire plaisir à beaucoup de monde: Open Office a sorti une version 3, disponible sur PC avec toutes des améliorations que les utilisateurs réclament régulièrement, mais une version qui fonctionne nativement sur Mac est enfin disponible.
Le souci d'alternative et de compatibilité avec les outils Microsoft est de moins en moins un souci. Et je ne serai pas surpris que cela renforce encore l'attractivité d'Apple pour pas mal de gens qui ont envie de voir ailleurs si l'informatique est plus verte que dans le pré de Microsoft.

Changement pour la TV sur ordi chez Free

Les récentes mises à jour de la Freebox des abonnés ADSL chez Free entraîne quelques perturbations de leurs box pour certains, et de la TV sur ordi pour tous.
N'utilisez plus l'ancienne liste de lecture, mais plutôt celle-ci:

Comme toujours, en cas de difficulté, VAR21 est à disposition de ses clients bandolais pour faciliter l'application de ce que je préconise ici...

Le meilleur PC pour faire tourner Maxsea: un Mac

Evoluant dans les 2 mondes (PC qui tournent sous Windows, et l'univers Mac d'Apple), y compris en déplacement, je n'allais pas acheter 2 portables. J'utilise les possibilités de mon Mac qui peut faire tourner Windows de multiples façons:
- en parallèle de mon système Mac, la machine utilise la "virtualisation" pour faire tourner Windows en même temps (et dans le même écran, assez spectaculaire et bluffant question compatibilité notamment).
- Windows tout seul, en démarrant sur un bout de mon disque dur (une partition pour utiliser le jargon ad hoc) qui lui est consacré. Eh oui, aujourd'hui un Mac est un PC (presque) comme les autres basé sur la même "architecture" que tous les autres PC du monde Microsoft...

C'est cette deuxième solution qui est nécessaire pour utiliser Maxsea (logiciel de navigation pour le monde maritime), en raison de ses besoins d'affichage qui font appel à toute la puissance du PC/Mac. Les jeux vidéos PC sont souvent dans cette configuration quand on veut les faire tourner sur un Mac, avec des besoins forts concernant une ressource précise (DirectX pour ne pas la nommer).

Les techniciens de Maxsea ont testé ma machine question performances pour leur logiciel, et le résultat de la compatibilité est sans appel, la meilleure note obtenue par un portable avec 18,5/20. En fait une seule autre machine a fait mieux, un autre Mac du même modèle que le mien mais un chouilla plus récent, avec 18,65/20 (un MacBookPro 15"). Le seul "PC" ayant fait un score approchant est un Dell très gonflé en puissance, qui a lui aussi franchi la barre des 18/20.
Rien de très surprenant, puisque tous les records de performance des tests de logiciels PC sous XP ou Vista sont détenus par des Mac, et notamment en portable par la gamme MacBookPro dans la taille "amiral", les 17". Et mon Mac sans être un monstre de puissance, est déjà une bonne machine.

Bref, même si vous avez besoin de Windows pour faire tourner des logiciels PC que vous préféreriez à leur équivalent Mac, rien ne vous empêche de craquer pour une machine marquée de la pomme, et il est peut-être même sage de l'envisager sérieusement...


Léopard ou Mac OS 10.5: sacré félin!

Je ne suis pas totalement objectif puisque j'ai fait le test comme beaucoup d'amateurs de pommes:

72%How Addicted to Apple Are You?

Jacksonville Dating

Ce petit test circule pas mal dans les pages de bloggers aficionados d'Apple ces temps-ci, et on a tous des scores assez révélateurs du plaisir que nous trouvons tous à être à l'abri des turpitudes du monde Windows. Vous ne serez pas surpris de savoir que mon score me place dans la partie bien accroc des gens raisonnables. Ceux qui sont au-delà de 80% peuvent-ils prétendre être lucides sur leur choix de la plateforme Mac? Moi j'estime être dans la zone critique, et pourtant... Plusieurs clients ayant acheté une nouvelle machine récemment, ou pour certains ayant switché pour quitter le monde Windows, je joue beaucoup avec le nouveau système Apple ces derniers jours. Et je ne comprends pas comment cette marque arrive à me surprendre encore, positivement, avec des produits ou logiciels qui me titillent à ce point.
Moi qui ai toujours plus d'une dizaine d'applications ouvertes en même temps au moins (que je gérais très bien grâce à la fonction Exposé), je rêve aujourd'hui de Spaces pour séparer mes activités pro, perso, blogging, et communication directe... Quant à Time Machine, c'est la solution de sauvegarde rêvée que j'attendais pour mes clients: presque parfaite, mais pour le reste je m'en occupe avec notamment Carbon Copy Cloner.
En plus des logiciels comme Mail (pour le courrier électronique) ou iPhoto ont gagné en simplicité et sécurité pour les débutants... Vous êtes vraiment certains de pas vouloir une démo? Mes machines sont encore en 10.4 (Tiger), mais ne vont pas tarder à basculer sous Léopard.


Les logiciels gratuits : quelques nuances !

Moi je paye pour certains logiciels gratuits !!!
Ne riez pas, et ne croyez pas non plus que je roule sur l'or, ce n'est pas le cas en ce moment.
Mais je sais qu'en France, ce genre de comportements fera au moins sourire la plupart. La culture du "tout gratuit" (liée à Internet) fait des ravages, et des gens très raisonnables ont l'air de trouver normal de pirater aujourd'hui un peu de musique ou divers logiciels (cette position est parfois défendable mais ne peut devenir un système complet). Et ceux-ci ne comprennent pas les subtilités qui existent entre les différents outils gratuits, qu'en français on a vite fait d'appeler graticiels (pour freeware). On oublie un peu vite les "partagiciels" pour shareware ou donationware.
Si les freeware sont gratuits, les shareware et donationware ne le sont pas totalement.

En France on ne paye que si on n'a pas le choix. Le pourboire a disparu progressivement depuis que le service est compris dans les additions. Je suis toujours choqué de voir les français en Amérique du Nord ne pas comprendre cette pratique locale et souvent économiser sur le prix du service, sur le dos des serveurs (dont le pourboire est le véritable salaire).
Et bien les shareware et donationware, c'est le même principe. Si le logiciel vous plaît, que vous l'utilisez régulièrement, ou s'il vous a rendu un grand service, son auteur espère que vous reconnaîtrez la valeur de son travail, et de ses heures passées à élaborer un outil qui marche.
Quelle est la différence entre un shareware et un donationware alors?
Le shareware a un prix fixé, et généralement subit un bridage : au bout d'un moment, ou d'un nombre d'utilisation, il se bloque sans le code à acheter, ou alors ses fonctions sont limitées en version d'essai.
Le donationware ne vous impose jamais de prix, et ne vous limite ni dans le temps, ni dans les possibilités. C'est gratuit pour tous, totalement, mais ceux qui apprécient vraiment l'outil, et peuvent se permettre au moins quelques euros pour remercier le créateur du programme, devraient penser à participer à sa rétribution.

Je connais la valeur du travail et je sais aussi trop bien en ce moment la difficulté qu'il y a parfois à vivre normalement de son travail. Alors je vous prouve ce que j'affirme avec ces 2 exemples de logiciels gratuits pour Mac, que j'ai payé, volontairement (et je vous assure que pour CarbonCopyCloner en particulier qui m'a rendu à moi et mes clients d'immenses services, nous pourrions tous être plus généreux avec son auteur) : Cyberduck, et CarbonCopyCLoner.

Cyberduck
Bombich


Les versions d'essai de logiciels incluses dans vos PC neufs : pas glop pas glop!

Quand vous achetez un PC neuf, vous découvrez au déballage que plein de logiciels sont préinstallés.
"Chouette" pensez-vous, puis vous déchantez vite : la plupart ne sont pas vraiment gratuits, mais simplement des versions d'essai, plus ou moins limitées (dans le temps, ou en termes de fonctionnalités : exemple avec la suite Office de Microsoft, qui pourra vous empêcher d'imprimer même pendant les 30 premiers jours d'essai, et Word sans pouvoir imprimer, ça donne envie de revenir à la machine à écrire d'antan). Ou nouveau bridage, vous ne pourrez ouvrir Word que 25 fois : après, passez à la caisse.

Quel est l'intérêt me direz-vous? Ben ça fait baisser le prix de votre machine neuve : les éditeurs de logiciels ont payé les fabricants d'ordinateur pour que leur software soit préinstallé
sur votre PC.
Parce que beaucoup de gens ne sauront pas désinstaller, et au lieu d'opter pour un concurrent ou pire, pour une alternative gratuite, vont garder le logiciel en question s'il correspond à un de leurs usages, et dans une proportion significative, acheter la licence du logiciel...
L'exemple le plus criant de cette pratique est sans aucun doute Norton (éditeur Symantec), l'autre prince du marketing de l'informatique avec Microsoft : son antivirus est pratiquement présent sur tous les PC neufs que je vois passer. Sa licence n'est gratuite que 90 jours, et pour le désinstaller, il vaut mieux savoir comment s'y prendre, l'éditeur ayant pris soin de répartir son fonctionnement en différents modules que bien des gens n'arrivent jamais à complètement retirer (avec quelques conséquences). Résultat, là où certains antivirus gratuits suffiraient à beaucoup de particuliers, Norton garde des parts de marché à un niveau que cet éditeur n'atteindrait jamais sans cette pratique qu'il fût l'un des premiers à utiliser et a très bien rôdé avec tous les fabricants. Comme pour Windows dont je critique le presque monopole, vous payez une "taxe informatique" non nécessaire à Symantec, via Norton. .../...

Lire la suite "Les versions d'essai de logiciels incluses dans vos PC neufs : pas glop pas glop!" »


Nos préconisations logicielles pour Mac

La liste de nos préconisations logicielles pour PC que je viens de republier n'a que très peu bougée depuis l'an dernier. Celle des logiciels de base à installer gratuitement sur un système Apple, réactualisé par rapport à la version précédente s'enrichit un peu. Elle est à compléter pour des besoins plus avancés avec la liste signalée par Guim et qui figure sur le site ed-productions.

La liste pour Mac reprend beaucoup d'éléments communs à notre liste pour PC. Surtout, nous soulignons qu'un Mac est généralement fourni avec une offre logicielle conséquente de la part d'Apple (dont la version en cours de la suite multimédia iLife qui comprend iTunes, iPhoto, iMovie, notamment). Pourtant, c'est notamment pour combler 1 petite lacune ou le PC est plus pratique que le Mac que je rajoute un utilitaire gratuit.
Principale différence avec la liste pour PC, les liens de téléchargement, évidemment spécifiques au monde Mac:

A noter qu'à ce jour tous ces outils sont gratuits!

Lire la suite "Nos préconisations logicielles pour Mac" »


Limitation de la téléphonie SIP (nomade) chez Free

Il y a quelques temps, j'avertissais ici même d'une menace visant spécifiquement les abonnés Free, très bien montée. Elle a fini par payer, et les conséquences concernent les abonnés de Free minoritaires qui utilisent le fantastique service de téléphonie SIP (téléphonie via l'ordinateur, depuis quelque connexion internet que ce soit, en France ou à l'étranger) :

en effet, suite à un piratage de compte, par le biais de la menace mentionnée, ou peut-être en interne chez Free comme certains le pensent et l'ont écrit, des abus spectaculaires ont eu lieu sur cette utilisation téléphoniques, notamment vers des numéros surtaxés. Pour limiter la casse, Free a tout simplement réduit l'utilisation de la téléphonie SIP aux appels passés à destination de la France. C'est regrettable, notamment pour Marta et moi dont les connexions internationales sont nombreuses, à commencer par sa famille et ses amis en Espagne.
Je vous rassure, nos téléphones maison peuvent toujours appeler 70 pays gratuitement via la Freebox. Mais dès qu'on n'est plus à la maison, nos ordinateurs ne peuvent plus appeler gratuitement que les téléphones français.
Rest que ce service de téléphonie SIP est quand même fabuleux, et est l'un des avantages majeurs et (méconnus) de Free : tous les nomades utilisant un ordinateur portable devraient bénéficier de services de ce genre, et chez les clients de Free, nous sommes nombreux à espérer que notre fournisseur trouve la solution à ce problème, pour nous restituer l'intégralité du service, et donc les 70 destinations gratuites même hors de la maison. A ma connaissance, il reste possible de recevoir les appels téléphoniques (destinés à la maison) sur son ordinateur en déplacement lorsque cette option a été activée (ce truc est d'ailleurs un des meilleurs points de la téléphonie SIP)..../...

Lire la suite "Limitation de la téléphonie SIP (nomade) chez Free" »