160 notes dans la catégorie "Web/Tech"

Frog TV : le père Noël n’existe toujours pas...

LogoPlusieurs clients me consultent ces derniers jours au sujet de Frog TV, entre autres systèmes, permettant de voir tout ce qui est diffusé par les bouquets TV (y compris payants si on lit plus ou moins entre les lignes) sans payer...
 
Je passe sur le fait qu’il s’agit de piratage, et que chacun se débrouillera avec ses principes, ce n’est pas l’objet de mon billet (mais je rappelle que dans mon cas à moi, mon travail mérite salaire, et j’applique ce principe au travail des autres autant que faire se peut).
 
Cependant je rappelle juste que formateur en mode de vie numérique, je fais beaucoup d’assistance et que 90% des problèmes sérieux de sécurité que je croise en route font suite à la fréquentation de solutions pirates. Je dis ça je dis rien... (mais je ferais payer mon temps quand il faudra rétablir la situation de sécurité et le fonctionnement normal de votre informatique a posteriori).
 
Les solutions pirates sont dans une logique de gendarmes et voleurs.
Les voleurs courent devant, mais en général cela n'a qu'un temps.
De plus, s'en remettre à des pirates, c'est s'en remettre à des gens qui ont une éthique ... de pirates. Faire passer sa consommation de médias ou d'Internet par ces gens-là est toujours risqué.
 
Enfin l’origine de la question fait toujours suite à la lecture d’un « article » qui vante cette solution miracle. Ce genre d’articles est souvent sur des sites à la « légitimité » douteuse, et ce ne sont pas des articles mais des pubs qui jouent sur nos réflexes pavloviens : marre d’enrichir les multinationales (ah ben oui!), voilà une solution qui va vous permettre de ne plus jamais payer (super). CE SONT DES PUBS!!!
Et s'il y a des gens prêts à payer pour se donner cette visibilité, c'est qu'il y a de l'argent à gagner. Comme la solution est présentée comme quasi gratuite (en tous cas contournant le modèle payant) je vous laisse imaginer qui seront les pigeons (ou dindons)...
 
Et dans le cas de FrogTV, pas besoin de chercher longtemps pour tomber sur ce type de mise en garde :
Le site « Comment ça marche » a également traité le sujet, et plus d’une fois...

VAR21 élargit sa gamme de moyens de paiement acceptés. Et vous ?

Le titre de ce billet est faux : il y a longtemps que VAR21 accepte une très large gamme de moyens de paiements : Paypal

  • espèces évidemment, même si c’est rare et utilisé par les particuliers sur de très courtes interventions / très petites sommes (pensez à vérifier le branchement de tous les câbles avant de nous appeler),
  • les chèques, longtemps/encore archi-dominateurs mais « oh so frenchy !! »,
  • le chèque emploi service, le fameux CESU, qui élimine la tentation du paiement au black que connaissent parfois les particuliers (le CESU est plus intéressant pour tout le monde, client comme prestataire, si vous êtes imposable)
  • les virements, préférés par quelques clients, entreprises mais aussi parfois les particuliers,
  • et Paypal, dont je suis usager pratiquement depuis sa création bien avant que VAR21 n’existe. Et qui dit Paypal de nos jours, dit aussi possibilité de paiement par CB.

Mais je commence à être confronté un peu plus qu’avant à des clients que je ne rencontre jamais : la prestation est intégralement à distance, distance qui peut être significative... L’envoi d’un chèque est alors une opération un peu fastidieuse pour le client, le chèque ayant déjà en soi un côté fastidieux. Quant aux virements, si votre banque est comme la mienne, l’ajout d’un nouveau bénéficiaire de virement est une procédure qui exclut qu’on y recourt pour un unique paiement : c’est bien pour la sécurité, mais pas glop pas glop pour payer une seule fois.

Alors quoi de neuf ?

Lire la suite "VAR21 élargit sa gamme de moyens de paiement acceptés. Et vous ?" »


Carrefour Banque ne pousse pas son avantage Apple Pay sur C-Zam

Ca bouge du côté des banques.

  • Des comptes pas chers comme le compte Nickel accessible via le réseau des buralistes viennent bousculer la banque traditionnelle déjà chahutée par les offres 100% en ligne.
  • Apple a fait un nouveau coup d’éclat avec son Apple Pay qui est le premier élargissement significatif vers le paiement sans contact via téléphone mobile (ou son Apple Watch).

Dommage qu’Apple n’ait réussi à se mettre d’accord qu’avec très peu de banques jusqu’ici. Mais en France, l’un des nouveaux acteurs non traditionnels en démarche de conquête, Carrefour Banque, l’a intégré à son offre de Carte Bancaire (Compte Carte Pass). La même Carrefour Banque lance C-Zam sur le créneau du compte ultra-simplifié et pas cher, presque 100% smartphone, mais... sans Apple Pay !

Quand on vise le public technophile des jeunes qui arrivent à l’âge adulte et à leur premier compte bancaire, c’est un argument manquant. Et l’occasion perdue d’amener des nouveaux clients en demande d’Apple Pay vers la banque du groupe Carrefour (à 1€ par mois le compte C-Zam, ça pouvait drainer du monde).
Il va décidément falloir attendre que la majorité des banques se mettent d’accord avec Apple pour voir ce nouveau mode de paiement se vulgariser réellement...


Paramètres pour modem routeur qui remplace une box Alice

Après les voeux de 2017, adressés via Facebook à tous les publics de VAR21, il est temps de refaire un petit article pour ce blog qui dort gentiment. Et voilà un billet qui une fois n’est pas coutume, traite d’une astuce purement technique.

La cause : un client qui vient de commander (début décembre) son abonnement ADSL chez Alice (la très discrète filiale de Free qui propose l’ADSL pour 20€ en dégroupage total, et même pour 10€ quand vous conservez une ligne téléphonique classique). Avec la pédiode des fêtes le délai a dépassé les 2 semaines habituelles moyennes (parfois 1, parfois 3) entre la commande de l’abonnement et la mise en service de la ligne. En, fait, opérationnelle en moins d’un mois, la situation est bloquée par l’absence de matériel : 6 semaines après la commande, la box n’est toujours pas expédiée !!! Alors que la ligne est opérationnelle depuis 15 jours.

Coup de gueule au passage, Alice ne propose aucune solution que d’attendre l’arrivée de la box et en nous disant que le client sera remboursé au prorata des semaines payées (la facturation a démarré début janvier, et il faudra trouver puis remplir et expédier le formulaire de réclamation, ça ne sera pas automatique). Pire, la hotline Alice ne fournit aucune explication précise sur cette rupture de stock des box, et encore moins sur le délai pour la sortie de cette situation. Et le comble, c’est que quand on leur demande les paramètres nécessaires pour configurer un routeur de remplacement, c’est le refus : la seule assistance technique disponible hors problème de ligne ou de matériel officiel, est sur le site, qui ne donne pas ces informations (contrairement à Free qui fournit bien ces infos). Le pompon absolu, c’est que la hotline vous dissuade de brancher un modem/routeur tiers, prétextant que cela pourrait affecter la future mise en route de la box officielle quand elle sera livrée.

Le client fait appel à moi, et en partant des réglages Free, et après quelques essais d’ajustement, je suis en mesure de vous afficher les paramètres injectés dans un modem/routeur DLink (j’ai toujours ça qui attend dans un coin à toutes fins utiles) et qui fonctionnent. J’ai masqué les infos d’adresse IP et de passerelle de mon client, mais vous trouverez ceux de votre ligne Alice dans le tableau de bord abonné de votre compte, sous les rubriques « informations de ma ligne). A noter que j’ai mis les DNS publics de Google 8.8.8.8 et 8.8.4.4) mais qu’on peut évidemment utiliser ceux d’Open DNS.

DLink pour Alice

J’imagine que mon client n’est pas le seul (Alice dit que le problème est malheureusement en cours pour nombre de clients) à attendre sa box, que d’autres qui ont besoin d’en faire remplacer une défectueuse ne sont pas mieux lotis et attendent celles de rechange. Bref, pour vous sortir d’une situation où vous n’avez ni ligne de téléphone ni télévision par internet mais surtout même pas d’accès au Net du tout, j’espère que vous pourrez reproduire ces réglages sur votre propre modem/routeur (on en trouve dans le commerce à partir d’à peine 30€) même si évidemment l’interface et ses menus peuvent présenter de légères différences de formulation.

Et en espérant qu’Alice résolve ce problème d’approvisionnements en box. Je ne crois même pas que nous aurons une explication un jour. On en est réduit aux hypothèses : Free prépare l’abandon de sa branche Alice et souhaite forcer la migration de ces clients vers son offre Free de base (Freebox Crystal) ou alors un container venant de son site de reconditionnement (les box Alice sont des Freebox d’anciennes générations rhabillées aux couleurs d’Alice) est tombé d’un cargo rompant le flux logistique du petit F.A.I. du groupe Iliad.

C’est en attendant fort dommage, déplorable même, alors qu’Alice offre la meilleure solution abordable pour le raccordement d’un foyer dans les zones qui n’ont pas non plus d’espoir immédiat côté fibre. Nombre de mes clients s’en félicitent tous les mois au vu de leurs factures et leur qualité de connexion.


L'Apple Watch amorce sa baisse de prix (par les USA)

Les supputations sur les ventes de l'Apple Watch vont bon train, et les critiques sur le prix de vente continuent.
Et ce qui devait arriver arriva : alors que les vendeurs d'occasion pensent pouvoir revendre leur montre première génération en la proposant 50€ sous le prix du neuf, voire 20€ pour certains optimistes (leurs annonces restent cependant longtemps en ligne), Apple pourrait avoir donner sa bénédiction à un déstockage, qui lui n'est déjà plus au conditionnel.

C'est aux USA que ça se passe, et selon Mac Bidouille, ce rabais serait difficilement imaginable sans l'accord (voire le soutien) du constructeur à la pomme.

Bref, si vous cherchez une Apple Watch d'occasion, commencez à regarder du côté des Etats-Unis, pour vous faire rapporter (si vous en avez l'opportunité) une neuve moins chère qu'une occasion en Europe. Bestbuy ne livre hélas pas hors du continent américain.

Quant à tous ceux qui pensaient pouvoir s'être offert une Apple Watch 1ère génération pour quelques dizaines d'euros en la revendant à peine sous le prix d'origine après plusieurs mois d'utilisation, ils feraient bien de sacrifier très vite une bonne centaine d'euros s'ils ne veulent pas la revendre bientôt pour le tiers de son prix :

Lire la suite "L'Apple Watch amorce sa baisse de prix (par les USA)" »


La 4G Free Mobile opérationnelle pour les iPhones de dernière génération

Free Mobile avait promis que la 4G serait opérationnelle pour l'iPhone 5C et l'iPhone 5S avant le premier février. C'est fait, et tous les clients Free Mobile se voient proposer une mise à jour de leurs paramètres d'opérateur téléphonique depuis vendredi dernier.

Pour en bénéficier, il faut accepter cette mise à jour, et activer l'option dans votre compte sur le site de Free Mobile. Eventuellement vérifier ensuite dans les réglages de votre iPhone que la 4G est bien cochée comme activée.

Pour ceux qui auraient craqué pour l'iPhone 5 l'an dernier, seul Bouygues Telecom offre la compatibilité 4G à ces appareils d'Apple (en raison des fréquences gérées par l'iPhone 5, que seul Bouygues utilise en France). Chez Free Mobile, avec un iPhone, il vous en faut impérativement un de la toute dernière génération, 5C ou 5S.

Dernière précision, les 3 antennes Free les plus proches de Bandol n'émettent pas encore de 4G, donc nos clients bandolais possesseurs de ces jolis joujoux ne profiteront des débits surpuissants de cette technologie mobile… qu'en situation de mobilité : la baie de Sanary et celle de la Ciotat sont arrosées par diverses antennes Free 4G, comme Toulon ou Marseille pour citer les grandes villes proches de notre cher Bandol.


Evolution du métier, car évolution des usage(r)s

L'ADSL a été proposé au grand public dans le courant de l'année 2000 par les fournisseurs d'accès à Internet. VAR21 existe à Bandol depuis fin 2003. Que d'évolution depuis !

Les premières années, le métier exercé était largement de l'assistance informatique, et notamment la connexion des usagers, en branchant des box au fur et à mesure que l'ADSL entrait dans les foyers, que les usagers plongeaient réellement dans les usages d'internet avec le haut débit. Evidemment, les problèmes de connexion étaient aussi le pain quotidien des entreprises de service informatique, avec les pannes réelles ou supposées des box (problèmes de câbles plus ou moins bien branchés, configuration des ordinateurs, problèmes de wifi et de paramétrages divers).

Moins de 10 ans plus tard, l'installation de box a pratiquement disparu des problèmes traités. Parce que les F.A.I. assistent de plus en plus leurs clients (par simplification des processus de branchement et paramétrage, par l'envoi d'un technicien maison pour la mise en route, par assistance à distance plus efficace via des hotlines qui ont progressé), mais aussi parce que le taux de pénétration est maximal :

  • très peu de clients découvrent aujourd'hui la connexion à Internet à domicile,
  • le wifi fait partie des moeurs depuis longtemps,
  • et que l'accès par modem a été remplacé par les box ADSL et triple play ou quadruple play il y a déjà plusieurs années.

Aujourd'hui, les usagers Windows ont tous leurs habitudes avec les antivirus, les bons réflexes de sécurité ont progressé, et les systèmes sont d'une performance en termes de stabilité et de sécurité qui renvoie le début des années 2000 à la sortie d'une forme de "préhistoire" informatique.

C'était la pente naturelle de VAR21, mais de fait, aujourd'hui le métier a largement évolué vers une demande de plus en plus orientée sur la formation, et les usages avancés. VAR21 a carrément choisi d'amputer son activité liée à Windows, se recentrant sur les produits siglés d'une pomme, augmentant le phénomène.
Aujourd'hui, l'essentiel de notre activité est lié à l'apparition des appareils mobiles, tactiles :
  • gestion des messageries emails en mode IMAP au lieu de POP pour synchronisation entre PC et téléphone voire tablette
  • utilisation des solutions de synchronisation de documents en ligne : vive le cloud!!!
  • découverte de nouveaux usages (réseaux sociaux, et sites de partage en ligne : photos, vidéo, etc.).
  • découverte des nouvelles interfaces (tactiles, vocales,…).
A l'échelle d'une toute petite entreprise au plus près des usages du grand public et des TPE/PME ou professions libérales, on mesure parfaitement l'évolution du champ d'utilisation de l'informatique. Le métier d'aujourd'hui n'a finalement à voir avec ce qu'il était il y a 10 ans, qu'à hauteur de 20 ou 30% pour les activités qui représentent l'essentiel du temps de "production".
Une décennie informatique, c'est vraiment une durée d'évolution tout à fait considérable, si certains en doutaient encore. Pas seulement sur le plan de l'évolution technique de l'industrie et des produits qu'elle propose (les smartphones ne sont entre nos mains que depuis 6 ans, mais avec quel impact?!), mais aussi si on se réfère au degré d'acculturation de la population...

Attention aux enfants sur iPad et iPhone (iOS)

C'est par des clients que je découvre certaines pratiques des éditeurs d'Apps (en particulier de jeux) sur iOS, le système d'Apple qui anime les iPads et iPhones : eux ont des enfants.

Dans les produits ciblant ce jeune public, il y a beaucoup de jeux gratuits. Enfin pas totalement gratuits : dedans se trouvent des options payantes, ce qu'on appelle "achats intégrés" ou "in-App purchase" dans le jargon professionnel. Achat intégréCes achats intégrés sont très utiles : par exemple dans mon logiciel gratuit de cartographie marine, je choisis et paye les zones de cartes qui m'intéressent, directement depuis le logiciel, et seulement ces cartes marines utiles.

Là où les problèmes commencent, c'est que dans les jeux pour enfants, les options à 89 centimes, cotoient les options à 89,99€... Vous validez l'achat de la première, en donnant le code (NON par pitié!!!) à votre moutard, ou en le rentrant vous-même sur le logiciel quand le bambin vient pleurer qu'il lui faut cette option pour passer au niveau de jeu suivant.
Chez Apple, quand vous validez un achat, on ne vous embête plus avec ce code pour les prochains achats durant les 15 minutes qui suivent sa validation. Ca y est, vous avez compris?

En 15mn, votre marmot a le temps de tomber sur d'autres options payantes pendant qu'il continue à jouer, ou de changer de jeu avec le même piège à fric, et croyez-moi, les fois suivantes les options ne seront pas en centimes.
Pour un client et ami, LE RESULTAT S'EST ELEVE A PLUS DE 800€!!! Sur une seule journée.

Un business bien rôdé

Malheureusement Apple laisse faire alors que les commentaires négatifs signalant le problème sont nombreux sur l'AppStore (son magasin), sous les applications qui pratiquent ces méthodes. C'est du business, et quand les dégâts ne dépassent pas quelques dizaines d'euros, la plupart des gens ne vont pas se battre avec une procédure compliquée et incertaine (les conditions générales de vente d'Apple prévoient que tout achat est définitf): le remboursement est l'exception. Et Apple touche sa commission sur chaque vente (ça ne motive pas à corriger le problème).

Alors quoi faire?

Bloquer les achats intégrés si vous confiez votre appareil à des enfants (ou retirer tous les jeux afin qu'ils vous laissent votre jouet/outil).
RestrictionsDans les réglages d'iOS, rubrique "Général", vous avez accès à un paramètre baptisé "restrictions". Activez-le (on vous demande de créer un code à 4 chiffres), et dedans, interdisez les achats intégrés. Ca vous évitera des achats accidentels pour des montants délirants.

Parce que vous ne donneriez pas le code PIN de votre CB avec ladite carte à votre enfant au rayon jouets d'un grand magasin... Si ? En tous cas vous voilà prévenus!
Et je suis sûr que quand vous avez installé les jeux gratuits sur votre terminal mobile, vous n'avez pas prêté attention à la liste des options payantes (et leurs tarifs hallucinants) sur la page de présentation de l'application...

Android - Google Play

Je connais beaucoup moins bien l'environnement Android, mais à ma connaissance le problème est présent aussi sur Google Play (la place de marché des applications dédiées aux terminaux mobiles utilisant cette plateforme).


Samsung, pilote coréen de notre futur à tous?

Même Apple (première capitalisation boursière mondiale, et concurrent technologique direct) dépend de Samsung aujourd'hui.
L'extrait de cette émission de "Un oeil sur la planète" renferme tellement d'infos que ce sont 25mn passionnantes (et un peu angoissantes), qui nous montrent pourquoi l'Asie en général, la Corée en particulier et Samsung en symbole et tête de pont, vont tôt ou tard totalement dominer notre modèle occidental de civilisation des loisirs. Le hic, c'est que sans électrochoc (guerre, cataclysme majeur, etc.), je vois mal nos sociétés réagir pour résister à l'ascension d'autres sociétés qui sont sur d'autres valeurs qui feront tôt ou tard basculer le rapport de forces en leur faveur…

A voir aussi pour s'étonner quelques instants des pistes techniques du futur pas si lointain...


Free Mobile, le prix en oubliant le coeur de métier ?

Cet article avait été proposé à un site spécialisé sur Free Mobile. Je le publie dans le contexte différent de mon blog professionnel, où il paraîtra éventuellement très critique contre Free. Mais je tacherai de faire l'article que je veux écrire sur le sujet depuis le 10 janvier dernier, et qui rend grâce à Free pour avoir brisé un modèle économique qui était mauvais (de mon point de vue, pour le client). J'ai déjà en partie expliqué le sujet dans un papier destiné à mes élèves du mardi à l'Université du Temps Libre de Bandol.


Lire la suite "Free Mobile, le prix en oubliant le coeur de métier ?" »